Rechercher

LES 3 PETITS FAUCHONS

Mis à jour : 4 janv. 2019


En Corse, tout marche par MODE.


Y'a « Les Modes qui n'ont fait que passer » : comme les Pokémons et les Hoverboards qui ont cassé autant de chevilles que d'amour propre. « Les Modes instituées depuis la naissance de Jésus Christ...ian Dior » : l'offrande de baskets hors de prix et sacs à 1 millions de dollars pour nos chers collégiens ; l'achat d'une Rolex pour le rituel du passage des 18 ans ; suivi plus tard du mouvement « Maman, Papa, je veux un Range Rover ! ». Hors de question !!! Pas assez cher mon fils.

On ne sait pas trop qui a instauré la chose le premier ni pourquoi, mais comme un troupeau de brebis égarées nous suivons les mouvements pour toujours plus briller like a diamond sous l'ombre d'un bon découvert bancaire (n'a pas le compte à Rihanna qui veut). Puis y'a « Les Modes qu'on a pas DU TOUT vu venir » comme … LA TENDANCE DES HANGARS MÉTALLIQUES. Alors, là si j'avais parié qu'il allait pousser des bâtiments moches partout plus vite que des Louis Vuitton, j'aurais déjà vendu l'île aux Qataris.



Selon le MEDEF (les Mégalos de la ferraille) le hangar serait le signe de réussite ultime : « Argent comme une lame, montrez enfin qui est LE shérif dans votre Cartier ! ».

Oui enfin, vantez-vous, mais votre Palace, il n'a pas de fenêtres (n'est pas Tryba qui veut).


L'histoire débuta un beau jour où le propriétaire d'un salaison corse jumelée à la chine, se fit attaquer par une bande de Vegan qui libérèrent les 3 derniers petits cochons de race Corse qui s'y trouvèrent. Livrés à eux mêmes, ils n'ont pas eu d'autre choix que de se construire un toit. Un était un hippie et construit sa maison en paille. Un jour de pénurie de cigarettes, il fuma sa maison qui partit en fumée. Le deuxième érigea son habitation en brique, mais sur le littoral, donc celle-ci sauta. Et le dernier, motivé par l’appât du gain, décida de construire sa demeure en métal et d'en faire un supermarché. Mais ce qu'il ne savait pas, c'est qu'il avait creusé son propre tombeau. Quand il passa rayon charcuterie, on ne vit pas qu'il fut le propriétaire des lieux et il on le transforma en Fleury Michon, sans fleurs ni couronnes.

Moralité : N'ayez pas les yeux plus gros que le ventre.

Et si vous vraiment vous avez faim, préférez manger le cuir de votre sac, au moins on connait la provenance.

La véritable question est qu'allons-nous faire de toute cette ferraille une fois que la mode sera passée ? Et bien, on qu'à le faire fondre pour créer des Rolex.

© Lisa Bettini 2019